La ferme du Halicot

Nichée sur les collines de Noilhan, qui succèdent aux vallées de la Haute-Garonne, Isabelle MOULIS, native du Gers, a repris l’exploitation familiale, la ferme du Halicot, de 25 Ha pour se consacrer en 2010 à l’élevage en agriculture biologique de poulets et pintades. Diplômée de microbiologie, Isabelle n’en est pas à son coup d’essai. Dès son enfance, elle élève déjà quelques poules et les métiers de la ferme n’ont plus de secret pour elle.

Son exploitation compte aujourd’hui 1 200 volailles où poussins et poulets se côtoient par roulement de 5 semaines. A ceux-ci, ajoutons une centaine de poules pondeuses. Son credo : le local. De l’alimentation en passant par les poussins de l’Isle-Jourdain, tout est à porter de main !

Ses plus grandes craintes : les prédateurs tels le milan et la buse, les galeries creusées par les rats ou les chiens errants effrayants ses protégés.

Le choix d’une agriculture biologique au cœur du Gers est difficile, territoire où les immenses exploitation de canards et volailles sont légions. Aussi, notre démarche d’AMAP donne tout son sens à cette démarche individuelle soutenue par le collectif.